jeudi 4 mars 2010

Pad thaï ultime



À l'origine, le titre de ce billet aurait dû être pad thaï traditionnel, mais après avoir faits quelques vérifications auprès de Charles (que vous connaissez peut-être sous le nom de Gros Pet, et si vous le connaissez sous ce nom, vous savez qu'il réside en Thaïlande), il semblerait que ce ne soit pas non plus la véritable façon de faire un pad thaï, malgré les affirmations de l'auteure de cette recette (Tchuky Chahnda) qui allaient en ce sens. Si je suis légèrement déçue de la non-authenticité de la recette (Chuck précise qu'il faudrait la faire à base de jus de tamarin - ce qu'inévitablement nous remplaçons par du jus de lime ici, de sucre de coco, de nam pa et de vinaigre de riz, avec toujours un oeuf, ce qu'il n'y a pas dans cette recette), je suis quand même renversée par le goût de la sauce et l'onctuosité qu'elle procure aux vermicelles.

Attention, c'est hautement addictif. La seule chose à laquelle je pense depuis dimanche, c'est d'en manger à nouveau.



Ce qu'il vous faut (pour 2 pad thaï, doubler la recette au besoin):

Vermicelles pad thaï

- 225 grammes de vermicelles de riz (grosseur moyenne idéalement, moi je n'en ai pas trouvé)
- 1/6 de tasse d'huile d'arachides
- Un peu moins d'un quart de tasse de sucre
- 2 gousses d'ail hachées
- 1 1/4 tasse de bouillon de poulet, tiède
- 1 cuillère à soupe de sauce de poisson (nam pa)
- 1 cuillère à soupe de sauce soja foncée
- 1 cuillère à soupe de sauce aux huîtres

Garniture pour le pad thaï

- 12 grosses crevettes, décortiquées
- 2/3 de tasse de poivrons verts, en dés
- 2/3 de tasse de poivrons rouges, en dés
- 1 1/2 tasses de brocoli ou de gai lan, séparé en petites fleurettes
- 1 tasse de fèves germées (j'avais oublié d'en acheter, mais ça me semble essentiel)
- 1 cuillère à soupe de sauce de poisson
- 1 cuillère à thé de sucre
- 2 cuillères à thé de sauce aux huîtres
- 1/2 tasse de bouillon de poulet

- Quartiers de lime
- Arachides concassées
- 1 oignon vert, émincé

Modus:

  • Dans un grand bol, faire tremper les vermicelles de riz dans l'eau froide (non pas tiède) durant deux à trois heures, où jusqu'à ce qu'elles soient ramollies.
  • Avant de débuter la recette de vermicelles, mélanger les crevettes, les dés de poivrons, le brocoli, le sucre, la sauce de poisson et la sauce aux huîtres dans un bol. Réserver.
  • Dans un grand wok, dissoudre le sucre dans l'huile et chauffer à feu moyen-vif jusqu'à ce que le mélange bouillonne et commence à se colorer. Dès que le caramel devient blond foncé/caramel clair, baisser le feu et retirer le wok du feu quelques instants pour tempérer le mélange. Plus votre caramel est foncé, plus la sauce sera foncée et onctueuse. Sur la photo, il s'agissait de mon second pad thaï, et j'avais fait le caramel beaucoup plus clair. Le goût est le même mais la texture est meilleure, à mon avis, si le caramel est un peu foncé.
  • Jeter l'ail dans le caramel et cuire à feu moyen environ 1 minute, où jusqu'à ce qu'elle soit caramélisée.
  • Retirer le wok du feu à nouveau et faire couler le bouillon de poulet tout autour de la paroi du wok. Attention aux éclaboussures.
  • Remettre sur le feu et bien mélanger pour dissoudre le caramel qui aura un peu durci.
  • Ajouter la sauce aux huîtres, la sauce soja et la sauce de poisson. Pour un pad thaï épicé, ajouter 1 cuillère à thé de Sriracha.
  • Incorporer les vermicelles égouttées (elles seront encore fermes, c'est normal) et cuire dans le caramel jusqu'à ce qu'elles aient absorbées la majeure partie du liquide.
  • Réserver.
  • Dans un wok, chauffer l'huile d'arachide à feu vif (ou presque) et faire revenir le mélanger crevettes-poivrons jusqu'à ce que les crevettes aient perdu leur teinte grisâtre.
  • Ajouter les vermicelles de pad thaï, les fèves germées et le bouillon de poulet. Cuire à feu moyen-vif environ 2 minutes, où jusqu'à ce que le bouillon ait été absorbé.
  • Dresser le pad thaï dans les assiettes, garnir d'arachides et d'oignons verts et arroser de jus de lime. Servir aussitôt.
À Curieux Bégin, François Chartier suggérait d'accompagner ce pad thaï d'une bière India Pale Ale. C'était aussi délicieux avec une Sapporo. ;)



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ca l'air vraiment bon !

Le best c'est un Pepsi frête en bouteille de vitre old school.

Mais ca, c'est même plus rare que le jus de tamarin au Canada.

- Charles

Daiva a dit…

T'es fin d'être venu voir !

Le Pepsi en bouteille de vitre, c'est vrai que ça me manque...

Y'en a par chez vous ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...