mardi 2 novembre 2010

Ditalini con ceci


Ceci (prononcer chéchi), c'est le nom que portent les pois chiches en italien. Ditalini, ce sont ces petites pâtes en forme de tuyau qui ont à peu près la même taille que les pois chiches une fois cuites. Quand on combine les deux, on obtient un classique de la cuisine italienne, ultra nourrissant et roboratif. Ma version ici est ultra-simplifiée, et même avec si peu d'ingrédients aromatiques, j'ai trouvé que le plat était très savoureux. L'ajout d'herbes fraîches et de parmesan relève l'ensemble et donne une petite touche plus raffinée, même si on demeure dans le simplissime extrème.

À adopter immédiatement comme dépanneur officiel des soirées pressées.



Ce qu'il vous faut:

- 250 grammes de pois chiches cuits, rincés et égouttés (l'équivalent d'une petite conserve)
- 300 grammes de Ditalini ou autres pâtes courtes, cuites et réservées
- 1 petit boîte de pâte de tomates parfumée à l'ail ou au fines herbes
- 1 conserve de jus de légumes (format individuel)
- 1 cuillère à thé comble d'herbes salées du Bas-du-Fleuve
- 2 petits oignons, émincés
- 5 gousses d'ail, pressées ou émincées
- 2 tiges de romarin, effeuillées puis émincées
- 2 bonnes poignées de persil frais, haché
- Poivre du moulin
- Parmesan frais



Modus:
  • Chauffer un grand wok à feu moyen-vif et y verser deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Faire tomber les oignons, l'ail et le romarin jusqu'à ce que les oignons soient translucides.
  • Incorporer les pois chiches et frire encore une minute, puis réduire le feu.
  • Ajouter la pâte de tomates, le jus de légumes et les herbes salées. Remuer et assaisonner avec du poivre et un peu plus d'herbes salées au besoin.
  • Incorporer les pâtes cuites dans le mélange de sauce et de pois chiches. Bien mélanger, puis ajouter le persil frais.
  • Râper une bonne quantité de parmesan au-dessus du plat et mélanger à nouveau.
  • Servir et garnir d'un peu plus de parmesan, au goût.

6 commentaires:

Rachel a dit…

Ah oui! C'est tellement bon cette recette! Ma grand-mère la faisait avec des fèves de lima - ça donne vraiment un bon goût à la sauce - et broyait 1/4 du mélange sauce- fèves pour que ce soit vraiment onctueux et que ça enrobe les pâtes... Elle appelait sa recette «Pasta e fagioli», pâtes et haricots.
Je suis bien contente de voir cette recette sur ton blogue!

Seb A. a dit…

Ça me semble très intéressant, je vais essayer bientôt bientôt!

Daiva a dit…

Rachel: oui, moi aussi je fais une version de pasta e fagioli, avec des petites fèves cannelini. C'est tellement bon ! Je vais essayer le truc de broyer une partie de la sauce pour la rendre plus consistante. ;)

Pour les ditalini con ceci, je trouve que les pois chiches sont vraiment des pâtes qui ont bon goût, alors ça donnait une bonne twist au classique.

Seb: c'est trop facile et trop bon pour s'en passer. ;)

Splatch... a dit…

Si y'a un truc qui me tente vraiment pas, à part dans le couscous et encore, ce sont bien les pois chiches.
Heurk !
Celle là je vais passer mon tour ;-)

Anonyme a dit…

Bonjour, J'ai imprimé cette belle recette. Je me promets de la faire très bientôt car aujourd'hui il me manque quelques ingrédients. J'adore la cuisine italienne et je mange les pois chiches comme du bonbon. Alors cette recette entre tout à fait dans mes goûts. Merci beaucoup. Mamyrac

Daiva a dit…

Salut Mamyrac ! :)

Je pense que si tu es une amateure du goût des pois chiches (et de leur texture presque comme la viande), tu vas adorer ces pâtes.

N'oublie pas de mettre beaucouuuup de parmesan ! ;)

Daiva

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...