mercredi 6 octobre 2010

Penne au chorizo et aux légumes d'été


Je me dépêche de vous partager cette recette qui traîne dans mes dossiers depuis quelques semaines, parce que j'ai peur que vous ne puissiez pas en profiter avant que les dernières chopine de tomates cerise ne disparaissent des étals. C'est une recette de pâtes vraiment, vraiment simple, et en plus, c'est délicieux. Assurez-vous d'acheter du chorizo séché de bonne qualité (allez chez William !) plutôt que cette chose un peu louche qu'on vous vend à l'épicerie; c'est vraiment le détail qui fera toute la différence. Pour le reste, ça vous prendra environ quinze minutes à préparer, et vous en avez pour six à huit portions. C'est merveilleux pour les lunches !

Ce qu'il vous faut:

- 1 boîte de 454 grammes de penne rigate
- 1 chorizo épicé séché, tranché en bouchées
- 1 grosse chopine de tomates cerise, coupées en moitié
- 1 poivron rouge, coupé en petits dés
- 3 gousses d'ail, hachées
- 1 petit oignon, émincé
- 2 cuillères à soupe de sambal oelek (commencez par un peu moins, au besoin)
- 1/2 tasse de vin blanc sec
- 1 grosse poignée d'olives espagnoles
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de beurre
- Poivre du moulin

- Quelques poignées de bébé roquette
- Huile d'olive citronnée
- Fleur de sel


Modus:
  • Dans un grand chaudron d'eau très salée, faire cuire les pâtes jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Égoutter et réserver.
  • Pendant ce temps, dans un wok, chauffer la moitié de l'huile d'olive et y faire dorer le chorizo, l'ail et les oignons jusqu'à ce que les légumes soient translucides. Ajouter le sambal oelek et déglacer avec le vin blanc.
  • Incorporer les tomates cerises et le poivron rouge. Laisser réchauffer une minute ou deux, puis incorporer le tout dans les pâtes réservées.
  • Ajouter les olives, la reste de l'huile et le beurre. Touiller pour bien mélanger, puis poivrer au goût.
  • Servir dans de grandes assiettes.
  • Dresser la roquette avec l'huile citronnée et la fleur de sel.
  • Garnir chaque assiette de roquette et déguster avec un bon vin blanc.

4 commentaires:

Splatch a dit…

William... Tu as l'adresse s'il te plait Kim ?

Daiva a dit…

Bernard: et bien, moi, évidemment, je vais au William J Walter de la rue Fleury, qui est à un coin de rue, mais après avoir vérifié sur leur site, je vois qu'ils ont une succursale à Repentigny (467 rue Notre-Dame), une à Terrebonne (1685 ch. de Gascon) et une à Laval (3535 autoroute 440). Je suppose que la plus proche pour toi sera celle de Repentigny !

J'ai visité jusqu'à présent celle du Marché Jean-Talon, de la fruiterie 440 à St-Hubert et celle de la rue Fleury, et l'excellence des produits est vraiment constante. Le meilleur saucissier en ville, à mon avis.

Splatch... a dit…

Oh !

A Repentigny ?

Va falloir que je regarde ça moi...

Merci je te tiens au courant.

Daiva a dit…

Leurs saucisses William Suisse est délicieuse, soit dit en passant. Hugo et moi, on adooooore se faire un hot-dog choucroute avec celles-là. Sinon, dans les saucisses «fumées» j'aime bien la Acapulco et l'Autrichienne. Dans les saucisses fraîches, j'adore celle au fromage de chèvre et à la mangue; et leurs merguez sont incroyables.

D'après moi, tu vas trouver de quoi t'amuser là.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...