dimanche 10 avril 2011

Soupe aux lentilles et à la saucisse italienne


Soyons honnêtes: cette soupe n'est pas exactement quelque chose qui se qualifierait dans le domaine des repas santé. Bien au contraire. C'est une soupe que j'ai fait mardi, en rentrant de ma troisième visite de la journée à la clinique d'urgence, et j'avais besoin de quelque chose qui respirerait le confort du foyer, le réconfort d'être à la maison, la chaleur de la tradition, quelque chose qui, bref, me ferait oublier mon Xième infection de l'hiver et qui me donnerait envie de me remettre sur pied. En anglais, on dit "something that sticks to your ribs" - qui colle aux côtes, ce qui serait la traduction très imagée du mot roboratif; fortifiant et vivifiant.

Cette recette, puisée dans le répertoire traditionnel de la cuisine italienne, s'est révélée être exactement tout ça. Je vous la partage avec un plaisir décuplé, parce que je vais mieux, et que je pense qu'une partie de mon mieux-être est assurément attribué à cette soupe (l'autre partie étant, disons, probablement liée à ma très bonne amie péniciline).


Ce qu'il vous faut:

- 1 1/2 tasse de lentilles brunes, triées, rincées et égouttées
- 10 tasses de bouillon de poulet
- 5 saucisses italiennes fortes (ou au goût), le boyau enlevé
- 1 petite boîte de conserve de tomates italiennes (ou la moitié d'un boîte de 28 onces)
- 3 cuillères à soupe de pâte de tomates
- 2 branches de céleri émincées
- 1 oignon, haché
- 6 gousses d'ail, écrasées
- 3/4 de tasse de petites coquillettes ou autres petites pâtes pour soupe
- 1 cuillère à thé de thym séché (ou 2 ou 3 branches de thym frais, effeuillées)
- 1/2 cuillère à thé de graines de fenouil, moulues
- Sel et poivre
- Persil frais haché


Modus:
  • Verser le bouillon dans un très grand chaudron (la recette donne au moins 10 portions) et porter à ébullition. Jeter les lentilles dans le bouillon et cuire 10 minutes, puis retirer du feu. Les lentilles finiront de cuire lors de l'ajout des derniers ingrédients de la soupe.
  • Dans une grande poêle, faire chauffer un fond d'huile (la saucisse rejettera son propre gras) et y défaire les saucisses en petits morceaux. Brunir en remuant souvent, jusqu'à ce que les morceaux de saucisses soient cuits et bien dorés.
  • Retirer la chair à saucisse de la poêle et égoutter le gras (en conserver un peu pour dorer les légumes). Remettre la poêle sur le feu.
  • Mettre dans la poêle l'oignon, le céleri, l'ail, le thym et le fenouil, et cuire en remuant jusqu'à ce que les légumes attendrissent.
  • Incorporer la pâte de tomates et cuire encore une minute (pour enlever l'acidité de la pâte de tomates).
  • Ajouter la boîte de tomates ainsi que son jus, remettre la chair à saucisse dans la poêle et laisser mijoter à feu doux.
  • Remettre le mélange de bouillon et lentilles sur le feu et reporter à ébullition. Verser le mélange de légumes et saucisses dans le chaudron et ajouter les pâtes. Saler et poivrer au goût.
  • Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que les pâtes soient cuites (environ 8 minutes).
  • Décorer d'un peu de persil haché et servir chaud.





7 commentaires:

Kim a dit…

Il y a des années où on attrape à peu près toutes les maladies... C'est sûr que cette soupe t'a aidée à te remettre sur pied, elle a l'air réconfortante à souhaite. Je suis contente de savoir que tu vas mieux!

La Muse Gueule a dit…

Ben tiens, mon premier gros rhum de l’année… En ce dimanche ‘’balade’’ cette soupe me faits drôlement envie! Je n’ai pas ce qu’il faut ni envie d’aller le chercher mais je conserve cette jolie recette, merci!

Melanie A. a dit…

J'aurais bien pris un gros bol de cette soupe là moi la semaine passée. Ah et puis tout compte fait, aussi bien la faire parce que vaut mieux prévenir que guérir non?

Daiva a dit…

Kim: c'est parce qu'il paraît que dès qu'on a une infection (otite/bronchite/amygdalite) et qu'on prend des antibiotiques pour la traîner, notre système immunitaire s'affaiblit et devient plus sensible. J'ai bien hâte que le mien se remette sur pied en tout cas ! Sinon, effectivement, la soupe est pour beaucoup dans le rétablissement. ;)

La muse gueule: je combrend, je d'ai jabais beaucoup envie de sortir quand je suis balade ! Mais essaie-la une autre fois, elle est si bonne avec son petit goût de fenouil !

Mélanie: absolument ! Et de la prévention comme ça, j'en prends n'importe quand.

Sakya a dit…

J'adore les soupes aux lentilles
Elle à l'air vraiment délicieuse.

J'en fais une avec des lentilles et petites boulettes de veau alors elles devraient se ressembler un peu

Merci pour la recette Daiva

Sakya

Camille a dit…

miammmmmmm!!! Le souper le plus réconfortant du monde :) Merci!!

Kim Raymond a dit…

Ça fait plaisir!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...