jeudi 19 janvier 2012

Bucatini et bolognaise aux champignons


Je suis vraiment une amoureuse des pâtes. Pas une amatrice de pacotille là ! Que nenni ! Une véritable aficionados obsessive et pasionnée qui est prête à sacrifier pas mal de bonne conscience nutritionnelle pour une grosse portion de pâtes fumantes (et, idéalement, recouvertes de parmesan râpé). À l'intérieur de cet amour inconditionnel pour les pâtes, je vis aussi des coups de coeurs sporadiques pour une forme ou une saveur en particulier. Cet automne, j'ai vécu une aventure palpitante avec les fusilli à l'ancienne, qui s'étirent comme des cordons de téléphone et qui ont une densité parfaite quand on les croque à pleines dents. Maintenant, ce sont les bucatini qui partagent ma vie: longues, épaisses, trouées (bucato, en italien, veut dire "percé"), ces pâtes ressembles un peu à des macaroni longs, mais elles sont plus fines, moins lourdes. Leur texture fabuleuse est difficile à décrire: manger des bucatini, c'est avoir la satisfaction d'avoir quelque chose sous la dent et le plaisir combiné de mâcher et d'aspirer les longues pâtes. Quand on a envie de quelque chose qui tient au corps, c'est parfait. Absolument parfait.

Quand j'ai commencé à voir circuler des recettes de bolognaise au champignon sur Internet, j'ai immédiatement pensé combiner les saveurs forestières et carnées des champignons à mon coup de foudre culinaire du moment. Le résultat s'est révélé fabuleux. J'ai combiné plusieurs recettes pour arriver à ce plat, mais je pense que le fait d'ajouter des pacanes grillées était une idée géniale. Je suis pas mal sûre que cette recette fera partie de mes favorites en 2012. Hé oui, déjà !


Ce qu'il vous faut:

- 1lb de champignons cremini ou café (deux casseaux), grossièrement hachés au robot ou au couteau
- 1 petit oignon, haché
- 3 gousses d'ail, finement tranchées
- 3 cuillères à soupe de pâte de tomates
- 1 cuillère à soupe de tapenade d'olives noires (pourrait être remplacé par de la pâte d'anchois)
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 cuillère à thé d'origan
- 1 cuillère à thé de flocons de piment
- 1 cuillère à thé de graines de fenouil, moulues au mortier
- 1/3 de tasse de vin rouge corsé
- 2/3 de tasse de bouillon de boeuf non-salé (si vous êtes strictement végétarien, remplacez par de l'eau de trempage de champignons séchés)

- 1 paquet de 450 grammes de bucatini
- 1/2 tasse de parmesan finement râpé, plus un peu plus pour garnir
- 2 cuillères à soupe de beurre
- 1/2 tasse de pacanes grillées au four jusqu'à ce qu'elles embaument


Modus:
  • Dans une grande poêle, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire tomber les oignons jusqu'à ce qu'ils soient translucides, environ 4 minutes. Ajouter l'ail et cuire en remuant une minute de plus.
  • Incorporer les champignons (oui, oui, tous ! ça fait beaucoup, je sais) et cuire environ 8 à 10 minutes. jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés et qu'ils commencent à rendre leur eau. Ils réduiront au moins de moitié.
  • Ajouter la pâte de tomate et la tapenade d'olives noires. Cuire durant une minute pour enlever l'acidité de la pâte puis déglacer avec le vin rouge. Laisser réduire presque à sec.
  • Verser le bouillon de boeuf et la sauce soja sur le mélange. Incorporer l'origan, le piment et le fenouil. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que la sauce ait une texture crémeuse et consistante, environ 10 à 15 minutes.
  • Pendant ce temps, porter une grande casserole d'eau salée à ébullition et cuire les bucatini al dente (soustraire une à deux minutes de cuisson au temps indiqué sur l'emballage). Réserver 1/2 tasse d'eau de cuisson des pâtes, égoutter et réserver.
  • Remettre la casserole sur le feu éteint et y faire fondre le beurre. Ajouter les pâtes, la sauce aux champignons et le parmesan. Arroser d'environ 1/3 de tasse d'eau de cuisson et touiller pour bien enrober. Ajouter un peu d'eau au besoin.
  • Servir immédiatement dans des bols chauds et parsemer de copeaux de parmesan et de pacanes grillées grossièrement hachées.

8 commentaires:

Mademoiselle B a dit…

Wahoo quel hommage impressionnant tu rends à ces pâtes! Tu es trop convaincante, je vais devoir m'en procurer. Est-ce qu'il y en a dans les supermarchés dits normaux ou bien tu les as trouvées dans une épicerie fine?

Je garde ta recette, car elle a l'air fabuleuse.

Kim a dit…

Je sens que cette recette va faire partie de mes favorites aussi:) Miam!

Annie a dit…

Même moi qui n'est pas friande de pâte, j'ai envie d'en prendre un bol (je mange toujours mes pâtes dans des bols!!!) Bonne soirée.

Splatch... a dit…

Le bucatini est ma pâte favorite. Certain que je vais l'essayer ta recette.

chloé a dit…

J'ai triché à plusieurs endroits : j'ai ajouté des poireaux et j'ai skippé la dernière étape parce que j'ai mis plus de bouillon de boeuf mais !!!!!! quelle recette fantastique ! Vraiment. J'ai vraiment capoté, plein de saveurs en même temps (props pour les graines de fenouil), et vraiment, quelque chose d'unique et de jouissif. Merci !

Kim Raymond a dit…

Mademoiselle B: j'achète les bucatini de marque Del Verde, habituellement à ma fruiterie (ils sont moins chers !) mais aussi parfois à l'épicerie. Ça dépend, je pense, de la grosseur de votre marché d'alimentation et du stock tenu en inventaire.

Kim: parfait, tiens-moi au courant de tes essais !

Annie: les pâtes, c'est fait exprès pour les bols. En tout cas, j'ai jamais vu des italiens servir des pâtes sur assiette. :P

Splatch: parfait, tu me diras ce que tu en as pensé !

Chloé: tu es rapide ! Moi aussi j'adore les poireaux, c'est vraiment une bonne addition à la recette. Très contente que tu aies aimé !

Bridge a dit…

Merci du partage et du rappel !!

www.macuisineetvous.com a dit…

merci du rappel, on oubli souvent nos plats succulents.
Chantal

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...