lundi 28 février 2011

Bruschetta hivernale à l'huile de truffes et au pesto


Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'entretiens un amour plutôt passionnel pour les petites bouchées. Il n'y a rien que je n'aime plus au monde qu'une soirée où on mange dans le salon, sur la petite table qui trône devant la télé et qui déborde, pour l'occasion, de plateaux de nourriture de toute sorte. C'est une tradition que nous avions avec ma mère et mon beau-père que de nous réunir pour écouter le hockey du samedi soir avec plein de petites choses à grignoter: pita croustillants et trempette de haricots blancs au pesto, brochettes de prosciutto, tomates cerises et boconccini, rillettes de canard et crostini... Bien souvent, on mange bien plus que si nous nous asseyions pour manger, mais ce n'est pas grave, parce que c'est toujours délicieux !

Une des petites bouchées que je préfère, parce qu'elles sont fraîches et croustillantes, ce sont les bruschettas. Par contre, en plein hiver, c'est dur de retrouver le goût piquant de l'ail fraîchement cueilli ou la fraîcheur du basilic estival. C'est ici que l'huile de truffes et le pesto viennent à notre rescousse: l'huile de truffes apporte un arôme piquant qui rappelle celui de l'ail, et le pesto, évidemment, transporte toutes les saveurs du basilic conservé dans l'huile. C'est tout simplement délicieux.



Ce qu'il vous faut (pour 8 à 10 bruschettas):

- 2 tomates italiennes de serre, épépinées, coupées en très petits dés
- 1 gousse d'ail, finement hachée
- 1 petite poignée de persil frais, finement haché
- 2 cuillères à thé de pesto de basilic
- 1 filet d'huile de truffes
- 2 cuillères à soupe de provolone, finement râpé
- Poivre et sel du moulin
- Copeaux de pecorino romano, pour garnir

- 8 à 10 fines tranches de pain au levain ou au sésame
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Modus:
  • Préchauffer le four à 425 degrés. Déposer le pain sur une lèche-frite, arroser d'huile d'olive et saler et poivre au goût. Enfourner et griller jusqu'à ce que le pain soit croustillant sans être trop doré.
  • Pendant ce temps, mélanger les dés de tomates, l'ail, le persil et le fromage. Ajouter le pesto et l'huile de truffes (doser au besoin, mais il vaut mieux en mettre moins et en rajouter) et mélanger. Saler et poivrer au goût. Laisser macérer à température pièce durant environ 45 minutes.
  • Lorsque les croûtons sont près, déposer une bonne cuillère à soupe du mélange sur chacun d'entre eux et garnir d'un copeau de pecorino romano.

6 commentaires:

Kim a dit…

WOW! CE sont des bruschettas boostées que celles-ci. Elles ont l'air absolument géniales. J'aime beaucoup les bouchées aussi. Je testerai certainement celles-ci!

Daiva a dit…

Merci Kim ! C'est toujours un plaisir de lire tes commentaires ! :)

Melanie A. a dit…

J'adore aussi les petites bouchées, surtout dans le genre que tu proposes, mais je ne prend jamais le temps de me faire un repas avec ça. Par contre à Noël dernier nous avons fait un souper complet comme ça et c'était fabuleux!

Daiva a dit…

C'est vrai que ça demande un peu plus de temps... Dimanche soir, j'ai justement choisi mes petites bouchées pour qu'elles soient le plus simple possible à faire: rillettes de saumon fumé à la coriandre, crevettes croustillantes au miel épicé, dattes farcies à la merguez et enrobées de bacon, et ces fameuses bruschettas. C'était si bon ! :)

Au gré du marché a dit…

Voilà des bruschettas qui sortent de l'ordinaire! Elles sont vraiment tentantes!
Lou

Daiva a dit…

Merci Lou ! Tu m'en donneras des nouvelles si tu les essaies. :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...