dimanche 4 octobre 2009

Gnocchis de courge butternut, sauté de légumes du marché et variations sur le thème du beurre de sauge


Sans conteste l'un des plats les plus gastronomiques que je n'ai jamais fait. Le goût subtilement sucré des courges butternut transparaît vraiment dans les gnocchis (qui sont, comme vous le savez, les pâtes préférées de Chéri), et l'utilisation des légumes frais et de la sauge vient les relever délicatement, tout en douceur. La préparation des gnocchis peut sembler un peu longue pour en arriver à un résultat tout de même assez semblable à des gnocchis de pommes de terre, mais la satisfaction de faire soi-même ses propres pâtes est sans égal.

Ce qu'il vous faut (pour 4 portions de gnocchis, mais 2 portions de sauce):

- Deux petites courges butternut, coupée en deux, les graines enlevées
- 1 oeuf battu
- 1 bonne pincée de fleur de sel
- Poivre du moulin
- 4 tasses de farine (plus ou moins, au besoin)

Sauce

- 3 cuillères à soupe de beurre
- Plusieurs feuilles de sauge fraîche (une vingtaine, au moins), hachée
- 1 courgette, coupée en brunoise
- 2 poignées de tomates cerise multicolores, coupées en deux
- 3 échalotes grises, finement émincées
- 2 gousses d'ail, finement émincées
- Le jus d'un demi citron
- Poivre
- Parmesan

Au goût: une cuillère de crème fraîche

Modus:

Faire cuire les courges au four à 425 degrés, jusqu'à ce que la chair se détache facilement de la peau. Laisser tiédir et gratter la chair. Déposer dans un grand bol et parsemer de fleur de sel et de poivre. Réduire en purée à l'aide d'un mélangeur à main (la texture sera celle d'une purée de pommes de terre).

Ajouter l'oeuf battu pour faire un mélange un peu plus liquide, et commencer à ajouter la farine, une demi-tasse à la fois, jusqu'à l'obtention d'une pâte dense, et moins collante (la pâte à gnocchis va toujours être un peu collante, mais elle se travaillera déjà mieux). Fariner copieusement un plan de travail et faire des serpentins de pâte que vous couperez en petits morceaux, avant de les rouler sur les dents d'une fourchette (faites la boule dans votre main, et passer la ensuite sur le bout de la fourchette, ce qui crée de petits nids pour la sauce). Fariner la pâte au besoin, si elle est dure à travailler.

Déposer les gnocchis sur une plaque sans qu'ils ne se touchent. Réserver. (J'ai eu environ une plaque et demi de gnocchis: j'en ai fait cuire la moitié et j'ai fait congeler les autres, d'abord sur la plaque pour qu'ils ne collent pas ensemble).


Porter une grande casserole d'eau salée à ébullition et y jeter les gnocchis. Lorsqu'ils remontent à la surface (faites-leur confiance, ils savent quand ils sont cuits), égouttez-les et huilez-les au besoin.

Pendant ce temps, faire chauffer le beurre dans une grande poêle jusqu'à ce qu'il soit légèrement bruni. Y jeter la sauge, les échalotes, l'ail et la courgette et faire revenir une ou deux minutes avant d'ajouter les moitiés de tomates.

Rectifier l'assaisonnement avec un peu de sel et de poivre, au besoin. Comme Chéri adore les sauces crémeuses, j'ai allongé le beurre de sauce d'une toute petite cuillère de crème fraîche, mais cette étape n'est pas absolument nécessaire.

Dresser les gnocchis dans une assiette et couvrir de la sauce au beurre de sauge. Arroser d'un filet de jus de citron (de grâce, pas trop !) et parsemer de parmesan.

4 commentaires:

Spécialiste de l'éphémère a dit…

Je me réserve le plaisir de faire ton plat un jour de congé prochain. Ça ne peut qu'être génial!

A. a dit…

C'est vrai que c'est bon rare des gnocchis!

Daiva a dit…

Mets-en ! Et on dirait que c'est bon tout le temps, avec n'importe quelle sauce.

Moi j'aime ça particulièrement en soupe (je sais, c'est bizarre).

Joëlle Lemire a dit…

Salut Daiva!
J'ai fait des gnocchis ce soir: j'ai d'abord fais une sauce tomate-bière-romarin, puis je me suis rappellée, à la dernière minute que tu m'avais suggéré, il y a un bon moment de ça, des gnocchis-beurre de sauge-parmesan. J'ai fait les deux! Les enfants ont préféré à la sauce tomate, bien évidemment(!), mais nous.... ô combien ceux grillés au beurre de sauge et copeaux de parmesan!!!! C'est divin! Si tu tentes, pour 7-8 portions, j'ai calculé 1 kg de pommes de terre pour 300g farine et 1 oeuf.

Et plus important encore...
Je te souhaite une belle année 2011! Que les souhaits qui te tiennent à coeur se réalisent XX

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...