lundi 21 septembre 2009

Boulettes de veau au pesto et coeurs d'artichauts poêlés, sur spaghetonnis crémeux

Le dimanche, d'habitude, j'essaie de faire une cuisine un peu plus raffinée pour Chéri qui travaille toute la journée pendant que je me prélasse (en faisant la vaisselle, les courses, la cuisine, le lavage et mes lectures, mais quand même) à la maison. C'est aussi mon jour d'épicerie, et j'en profite pour y aller tôt le matin, quand les Italiens sont partis à la messe. Au début, quand j'ai vu ces artichauts qui me faisaient de l'oeil, j'ai pensé faire la poêlée d'artichauts aux herbes de Ricardo, comme un accompagnement de mes spaghettonis (ce sont des pâtes un peu plus grosse que des spaghettis, et très TRÈS longues) au boulette de poulet au pesto. Malheureusement, il n'y avait plus de poulet haché à l'Intermarché (moment désagréable à l'épicerie: contempler durant de longues secondes un paquet de cervelle de veau entière avant de réaliser que NON, ce n'est définitevement pas du poulet haché). J'ai donc changé mes plans et pris du veau extra-maigre, qui n'est pas hors de prix quand on magasine dans une épicerie italienne (pour les raisons que vous savez).

Bref, je suis partie avec mes spaghettonis sous le bras (parce qu'ils n'entraient pas dans mon beau caddie décorée d'orchidées roses) et je suis rentrée façonner des petites boulettes pour Chéri. C'est plus tard, en poêlant mes artichauts, que j'ai eu envie de les servir directement sur mes pâtes, ce qui a donné un résultat mignon et assez délicieux.

Ce qu'il vous faut:

- 1lb de veau haché extra-maigre (ou du poulet ou de la dinde hachée)
- 1/3 de tasse de pesto de basilic, maison ou du commerce
- 1/3 de tasse de chapelure, ou un peu plus, au besoin
- 1 oeuf battu
- Poivre et sel du moulin
- 1/3 de tasse de farine, ou plus, au besoin

- 1 tasse de bouillon de poulet
- 1/2 tasse de crème 15%
- 1 cuillère à soupe de fécule de maïs diluée dans 1/3 de tasse d'eau

- 4 à 6 gros artichauts, parés (ok, parer des artichauts, c'est compliqué. Allez-y avec instinct: enlever les feuilles à partir de la base de l'artichaut jusqu'à ce qu'elles apparaissent complètement jaunes, puis couper la tête de l'artichaut pour enlever les bouts coriaces (il faut couper la tête presque de moitié). Peler la tige de l'artichaut avec un économe, puis couper l'artichaut en deux. Retirer les mumus filamenteux (les feuilles pas encore formées) au centre de l'artichaut, et les gugusses mauves, s'il y en a, puis fendez à nouveau en deux pour obtenir des quartiers. Trempez l'artichaut dans de l'eau citronnée avant chaque manipulation, pour éviter qu'il ne brunisse).
- 1/2 oignon jaune, finement émincé
- 2 ou 3 gousses d'ail, émincées
- Le jus d'un citron
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- Pesto
- Poivre et sel du moulin

- 375 grammes de spaghettonis, cuits, égouttés, légèrement huilés au besoin, réservés
- Parmesan frais, râpé

Modus:

Mélanger tous les ingrédients du premier mélange, sauf la farine, et vérifier la texture. Ajouter un peu de chapelure pour que le mélange soit plus ferme, au besoin. Façonner en boulettes et fariner (avec 500 grammes de veau, j'ai fait 32 petites boulettes, mais vous pouriez en faire de plus grosses, auquel cas, la cuisson dans le bouillon sera plus longue).

Cuire les boulettes dans une poêle couverte d'enduit anti-adhésif et faire dorer de chaque côté, sans plus.

Combiner le bouillon de poulet et la crème et assaisonner au besoin. Plonger les boulettes dans ce mélange et cuire environ 10 minutes, ou jusqu'à cuisson complète des boulettes.

Pendant ce temps, faire bouillir les quartiers d'artichauts durant 12 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres. Égoutter.

Faire chauffer l'huile d'olive et faire revenir les oignons, l'ail et les quartiers d'artichauts dans l'huile chaude, jusqu'à cuisson complète. Assaisonner avec le pesto, le sel et le poivre. Retirer du feu.

Retirer les boulettes du bouillon et les mettre dans la poêle avec les artichauts. Verser le mélange de fécule de maïs dans le bouillon et attendre l'épaississement. Verser en partie sur les spaghettonis jusqu'à ce qu'ils soient bien enrobés, sans plus (nous avons utilisé à peu près le 2/3 du mélange, ce qui est bon pour notre bédaine).

Dans une assiette, dresser les spaghettonis crémeux et couvrir du mélange de boulettes et d'artichauts. Garnir du parmesan et décorer avec des fines herbes fraîches si vous en avez (je n'en avais pas).

Donne au moins 4 portions, 5 si vous êtes des gens très raissonables.

Bon appétit !


6 commentaires:

~Lexibule~ a dit…

Que de bonnes choses:) J'achète!! xxx

Daiva a dit…

Wow, je suis très honorée de te voir ici. Ton blogue est superbe et très inspirant (et que de belles photos, toujours !).

Au plaisir de te revoir ici !

PS: Ces moelleux à la cardamone... hmmm !!

Marie Gauthier a dit…

Quel beau menu dominical, je connais pas cette pâte le spaghettoni, quand j'irai à Montréal chez Milano pour ne pas la nommer, je regarderai attentivement. Merci pour cette suggetsion ravissante avec les artichauts. Marie

IsabelleD. a dit…

Très intéressante cette recette de boulette, je prend avec plaisir.

:)

IsabelleD. a dit…

Délicieuses boulettes ainsi que la sauce, un vrai régal.

Bonne journée

:)

Daiva a dit…

Merci Isabelle ! C'est vrai que tout le monde a aimé ces boulettes ! Un succès fou ! :P

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...