mardi 8 septembre 2009

Dans la cuisine de Chéri...

... on mange de délicieux muffins aux poires et au cheddar.

C'est du moins ce qu'il a popoté cet après-midi en enfilant son tablier de chef exécutif pendant que j'avais les mains trop occupées avec des centaines de juliennes de poireaux pour pouvoir m'y mettre moi-même. La recette est adaptée d'une recette de pain aux poires et au cheddar parue dans le Coup de pouce du mois d'octobre 2009.

Le résultat est exquis. Je suis passée à deux doigts de renier les muffins au cheddar et aux bananes que me préparait papa les matins où il ne voulait pas que nous dérangions ma mère (puis, j'ai eu un vent de nostalgie et j'ai décidé de les mettre juste après dans la liste des "meilleurs muffins au monde"). Ils vont prendre le chemin de la boîte à lunch dès demain matin.


Ce qu'il vous faut:

- Quatre poires, épluchées et râpées (Chéri en a laissé une en morceaux)
- 1/4 de tasse de noix de grenobles, grossièrement hachées
- 1/2 tasse de cheddar fort
- 2 cuillère à soupe de poudre à pâte
- 1 3/4 tasses de farine tout usage
- 1/2 tasse de sucre
- 1 pincée de sel
- 2 oeufs, battus
- 1/3 de tasse d'huile végétale
- 1/4 de tasse de babeurre (et comme vous n'avez pas plus de babeurre que moi, vous remplacerez le tout par 1/4 de tasse de lait additionnée d'une demie cuillère à thé de vinaigre)
- 1/4 de tasse de miel
- 1 cuillère à thé de vanille

Modus:

Préchauffer le four à 350.

Dans un grand bol, mélanger la farine, les noix de Grenoble, la poudre à pâte et le sel. Former un puits au centre des ingrédients.

Dans un autre bol, mélanger les poires, le sucre, les oeufs, le babeurre, l'huile, le miel et la vanille. Verser ce mélange dans le puits formé dans les ingrédients secs et battre jusqu'à ce que la pâte soit humide et granuleuse.

Incorporer le fromage par petites poignées en pliant doucement la pâte, pour éviter de former des pâtés.

Remplir à moitié les cavités d'un moule à muffin graissé et enfourner durant environ 15 à 18 minutes (surveillez ! les muffins sont prêts quand ils sont gonflés et que le dessus commence à être un peu plus foncé).

Laisser refroidir sur une grille et démouler.

2 commentaires:

Marie Gauthier a dit…

Certainement un délice! Merci pour l'idée, mais quelle variété de poires se râpe donc si bien? Marie

Daiva a dit…

C'était des poires bartlett toutes simples, mais pas trop mûres.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...